Lettre d'info
Fermer

Recevez des recettes et des infos nutrition !

Le Veggie Challenge, qu'est-ce-que c'est ?

Remplacer la viande de poulets

Découvrez pourquoi et comment remplacer la viande de poulets !
Santuario Igualdad Interespecies
Le saviez-vous ?
Avec plus de 800 millions de poulets élevés chaque année en France pour leur viande, les poulets sont les premières victimes de l'exploitation animale.

Repas de famille ou sur le pouce, dans les fast-food ou les restaurants… la viande de poulets est omniprésente et se trouve sous des formes très variées. On en oublierait même que, derrière tous ces plats se trouve un oiseau sensible capable d’éprouver des émotions complexes et de la souffrance.

Il est pourtant tellement facile de remplacer la viande de poulets dans nos assiettes ! Les alternatives, nombreuses, apportent tous les nutriments nécessaires à la composition d’un repas équilibré.

Pleine de saveurs, l’alimentation végétale promet de vous étonner !

En France, plus de 800 millions de poulets sont élevés pour leur viande et 83 % de la production s’effectue en élevage intensif, où les animaux sont entassés à 22 par m² dans d’immenses hangars. Ils n’en sortiront que pour être envoyés à l’abattoir 35 jours plus tard. Dans ces élevages, la litière n’est pas changée entre l’arrivée des poussins et la fin de leur période d’engraissement si bien qu’elle devient rapidement sale et humide, ce qui occasionne d’importants problèmes de santé (brûlures, problèmes respiratoires liés aux émissions d’ammoniac, etc.).

Contrairement aux poules pondeuses sélectionnées pour leur capacité à pondre beaucoup, les poulets dits “de chair” sont issus de souches à croissance rapide. 

Ils grandissent et grossissent extrêmement rapidement, ce qui n’est pas sans conséquence sur leur santé. Ainsi, nombre d’entre eux souffrent de problèmes locomoteurs importants (lésions, fractures et difficultés diverses à se mouvoir). À 35 jours en moyenne, les poulets sont envoyés à l’abattoir.

Les poulets sont pourtant des êtres sensibles capables de ressentir la souffrance, ce sont des êtres étonnants, sociaux et intelligents ! Ils ressentent des émotions complexes, comme la joie, l’ennui ou encore la frustration. De nombreuses alternatives sans cruauté existent pour remplacer la viande, alors, pourquoi hésiter à se lancer ?

Remplacer la viande ? Rien de plus simple !

Variée, savoureuse et nourrissante, la cuisine vegan est en pleine expansion et offre quantité de produits délicieux à découvrir : seitantofuprotéines de sojalégumineusessimili En plus, protéinescalciumfer… tous les nutriments essentiels à la santé se trouvent sans difficulté dans une alimentation végétale équilibrée.

Finalement, c’est si facile de se passer de produits animaux, tout le monde en est capable et le plus difficile est de se lancer, car il ne s’agit pas de faire “sans”, juste d’oser faire différemment (comme lors de la préparation de cette touchante salade au poulet ;) Il suffit simplement d’accepter de bousculer quelque peu ses habitudes !

Apprivoiser le tofu

Loin d’être insipide, c’est au contraire le goût neutre du tofu qui lui permet de s’imprégner de mille saveurs et de composer quantité de recettes salées et sucrées ! Il n’existe d’ailleurs par un mais des tofus, dont le tofu ferme et le tofu soyeux, et de plus en plus de tofus déjà assaisonnés, fumés, lactofermentés, ou parfumés aux herbes ou aux épices, à consommer tels quels. On les trouve en boutique bio, en magasin spécialisé, en supermarché et dans les boutiques asiatiques.

Cet aliment à base de soja est riche en fer et en protéines, digeste, facile à préparer, bref, le tofu a tous les atouts pour intégrer vos recettes : découvrez-le !

Le seitan, une "viande végétale" bluffante !

Comme le tofu, c’est le goût neutre du seitan qui lui permet d’entrer dans la composition de quantité de recettes dont il s’imprègne des saveurs. Sa texture évoque celle de la viande, et ce n’est pas pour rien que cette « viande végétale » entre dans la composition de nombreuses alternatives à la viande. Le seitan en bloc, ou en morceaux, à cuisiner se trouve en boutiques bio ou spécialisées, et avec un peu de patience il est tout à fait possible de le préparer soi-même à partir de gluten.

Le seitan est vraiment un aliment à découvrir tant il est idéal pour remplacer la viande et faire le plein de protéines.

Découvrez les protéines de soja texturées et le tempeh

Derrière leur appellation peu attrayante, les protéines de soja texturées (ou « PST ») sont en réalité un aliment idéal : facile à cuisiner, bon marché, nourrissant et riche en protéines !

Elles existent sous forme de petits granulés, de morceaux plus ou moins gros, et même en “steaks”.  Comme il s’agit d’un produit déshydraté (tout comme les pâtes !), les protéines de soja texturées se gardent longtemps et c’est un aliment très pratique à avoir dans ses placards. Et, comme les pâtes, il faut bien sûr les cuisiner pour les consommer. Les protéines de soja texturées triplent de volume lors de la réhydratation, et 25 g secs suffisent ainsi largement pour une personne.

Quant au tempeh, il s’agit d’un aliment savoureux, qui est très courant dans la cuisine indonésienne. Fabriqué à base de soja fermenté, son goût évoque les arômes de champignons, de noix et de levure. En France, on l’achète en rouleau ou en bloc, nature ou fumé, et pratique à couper en cubes ou en tranches.

Protéines de soja et tempeh se trouvent en boutique bio ou spécialisées.