Remplacer les poissons

Et si nous les laissions hors de nos assiettes ?

Entassement, blessures, infections, manque d’oxygène, eau souillée, mise à mort brutale… les images qui montrent comment les truites sont élevées et tuées aujourd’hui en France sont terribles.
Le sort des poissons pêchés n’est guère plus enviable : chassés jusque dans les eaux profondes, ils n’ont aucune chance d’échapper aux techniques de pêche toujours plus destructrices, et leur agonie est longue et douloureuse. Plus de 1 000 milliards de poissons sont pêchés chaque année à travers le monde (voir notre dépliant « Pourquoi refuser de manger les poissons »).

Et si on inversait la tendance ?

Le saviez-vous ?

À l’heure actuelle, aucune réglementation spécifique ne protège les poissons : il n’y a par exemple pas de limite de densité dans les bassins, aucune exigence en ce qui concerne la qualité de l’eau ou la façon de les tuer.

Retrouver les saveurs marines en cuisine

Pour reproduire les saveurs marines, rien ne vaut les algues ! Excellentes sources d’iode, riches en minéraux, elles déclinent une palette océane d’une grande variété, aux goûts et aux textures multiples. Pour débuter, la salade du pêcheur est un mélange tout prêt d’algues en paillettes. Généralement composé de nori, de dulse et de laitue de mer, il est idéal pour saupoudrer sur les salades et les plats; auxquels il apporte une touche marine et iodée.

La nori se consomme également sous forme de feuilles fines. Ultra croquante, elle a un goût proche de la sardine grillée qui ne manque jamais de surprendre. Les feuilles de nori sont les alliées incontournables des makis et autres sushis, dont il est extrêmement simple de faire des versions vegan. Les algues sont parfaites pour préparer des tartares, tzatziki et toutes les préparations ayant une saveur marine. Cuisinées avec du tofu fumé ou du thé fumé, elles ouvrent des perspectives insoupçonnées. Apprivoisez-les pour mieux vous régaler !

Du côté des produits tout prêts, le solmon de la start-up bordelaise Odontella est une alternative bluffante aux poissons fumés. Elle est produite à partir de microalgues marines, riche en protéines, en iode et en oméga-3. Loin de s’arrêter en si bon chemin, Odontella travaille déjà à compléter sa gamme. D’autres similis font leur apparition dans certains supermarchés ou en boutiques spécialisées, ne les manquez pas !

Oméga-3, protéines, fer... Bien se nourrir sans faire souffrir

Protéines, calcium, fer… Tous les nutriments essentiels à la santé se trouvent sans difficulté dans une alimentation végétale équilibrée. Correctement menée, cette alimentation répond à nos besoins à tous les âges de la vie, comme l’indiquent les recommandations nutritionnelles de nombreux pays.

On peut très bien trouver des oméga-3 dans une alimentation 100% végétale, inutile de consommer des poissons pour cela ! Les meilleures sources végétales d’oméga-3 sont l’huile de colza, de lin et de noix, ainsi que les noix, les graines de lin (à consommer fraîchement moulues) et, dans une moindre mesure, le soja. On en trouve aussi dans des aliments moins connus, comme les graines de chia et de chanvre. Pour profiter des bienfaits de ces huiles, il ne faut pas les faire chauffer, car elles se dégradent rapidement et perdent leurs propriétés. Il existe aussi des capsules d’oméga-3 fabriquées à base d’huile de lin que l’on trouve en ligne sur des sites spécialisés bio (Vital Flax-2000), ou à base d’huile de micro-algues, disponibles dans les magasins spécialisés (par exemple l’huile de micro-algues Opti3).

Découvrir l’alimentation végétale

Depuis quelques décennies, nous avons pris l’habitude d’organiser nos repas autour d’un morceau de viande ou de poisson, accompagné d’une garniture végétale : légumes, pommes de terre, riz, pâtes. Avec le choix de nourriture dont nous disposons, il est temps de nous poser la question : pourquoi continuer ? Car manger végétal, ce n’est ni se contenter de la garniture, ni passer des heures devant les fourneaux (sauf si on en a envie) ou se ruiner, bien au contraire ! Par exemple, pourquoi ne pas profiter des alternatives végétales proposées en supermarché ?

Variée et diversifiée, la cuisine vegan est en pleine expansion et offre quantité de produits délicieux à découvrir : il suffit simplement d’accepter de bousculer quelque peu ses habitudes, car il ne s’agit pas de faire “sans”, juste de faire différemment.

Autour de soi

Vous êtes tenté par l’alimentation végétale, mais vous craignez les réactions de vos proches ? Si certaines personnes se montreront sans doute bienveillantes, curieuses ou indifférentes, d’autres seront peut-être sceptiques, voire hostiles. Pour mettre toutes les chances de votre côté, essayez de susciter un intérêt positif, et régalez vos proches de petits plats vegans : c’est souvent une excellente façon de leur faire accepter votre choix.

En plus, plusieurs centaines de restaurants ont signé la charte VegOresto et ajouté un menu vegan à leur carte : retrouvez-les, ainsi que les nombreux restaurants 100 % vegan, sur le site VegOresto. VegOresto est à votre disposition pour vous simplifier la vie, profitez-en !

Pour aller plus loin

Partager :
Inscrivez-vous au Veggie Challenge

21 jours pour découvrir l'alimentation végétale

En vous inscrivant au Veggie Challenge, vous recevrez chaque matin, pendant 21 jours, une lettre d’info dans votre boîte mail et bénéficierez de conseils pratiques, d’astuces et de recettes. Alors, vous êtes prêt(e) à vous engager dans un challenge qui aura un impact positif sur votre santé, les animaux et la planète ?

Le Veggie Challenge, qu'est-ce que c'est ?

À lire aussi