Cuisiner les protéines de soja texturées

Riches en protéines, longue conservation sous leur forme sèche, très bon marché : les protéines de soja texturées ouvrent des perspectives inattendues.
Le saviez-vous ?
Une fois réhydratées, leur consistance rappelle celle de la viande.

Comme leur nom l’indique, les protéines de soja texturées (parfois abrégées “PST”), sont très riches en… protéines. Elles se présentent sous forme déshydratée, qui est pratique notamment pour un stockage à long terme. Leur goût n’est que peu prononcé, ce qui ouvre de nombreuses opportunités, car elles s’imprègnent facilement du goût de votre préparation, et notamment des épices et des aromates. Elles existent sous différentes formes et leur texture varie aussi selon les marques.

Les protéines de soja texturées, qu’est-ce que c’est ?

Les protéines de soja texturées sont fabriquées à partir de farine de soja déshuilée à froid (de laquelle on a enlevé toute l’huile). Mélangée à de l’eau, la farine est ensuite chauffée sous pression, puis mis en forme par extrusion (les coquillettes sont elles aussi fabriquées par extrusion).

Comme il s’agit d’un produit déshydraté (tout comme les pâtes !), les protéines de soja texturées se gardent longtemps. C’est un aliment très pratique à avoir dans ses placards.

Les protéines de soja texturées existent sous différentes formes : petits granulés, morceaux plus ou moins gros, et véritables “steak”.

Et comme les pâtes, il faut bien sûr les cuisiner pour les consommer.

Où peut-on les acheter ?

Ce produit très bon marché se trouve dans certains magasins de cuisine du monde (notamment boutiques indiennes), en boutiques bios et en magasins vegan.

Les protéines de soja texturées triplent de volume lors de la réhydratation, et 25 g secs suffisent ainsi largement pour une personne pour atteindre les apports protéiques satisfaisants pour un repas.

Comment les préparer ?

Rien de plus simple ! Choisissez leur taille en fonction de la préparation que vous comptez faire.

Les petits morceaux sont à couvrir d’eau bouillante ou de bouillon pendant cinq à dix minutes et à laisser gonfler de vingt à trente minutes. Le bouillon peut, si besoin, être agrémenté d’épices, aromates, sauce soja, miso, etc. Après la réhydratation, il faut les faire revenir quelques instants dans l’huile avec de la sauce soja ou de la sauce tomate. Elles peuvent être utilisées en remplacement de la viande hachée dans n’importe quelle recette.

Si votre plat contient suffisamment de sauce, vous pouvez y ajouter directement les protéines de soja texturées, sans les hydrater au préalable.

Les morceaux moyens ou gros peuvent être plongés quelques minutes dans l’eau bouillante, du bouillon, ou encore du lait de soja nature – attention, ça déborde rapidement !

Vous pouvez aussi les réhydrater une trentaine de minutes dans de l’eau tiède ou chaude, du bouillon, voire du lait de soja.

Il vous suffit ensuite de les égoutter et de les incorporer à votre recette.

Vous pouvez aussi les égoutter puis les essorer, et les faire revenir dans de l’huile avec de la sauce soja, des épices, de la moutarde, etc.

Atouts nutritionnels

Les protéines de soja texturées sont très riches en protéines : 100 g de protéines de soja texturées sèches apportent environ 50 g de protéines.

Elles sont peu caloriques et exemptes de cholestérol.

Voir des recettes avec des protéines de soja texturé