Les sportifs

Sport et véganisme, un duo gagnant !

 

Musculation, triathlon, ultra-marathon, patin à glace, ski… : dans ces activités, et bien d’autres, les athlètes vegan s’illustrent et prouvent qu’une alimentation végétale équilibrée est compatible avec une pratique sportive intensive, comme l’attestent aussi les connaissances scientifiques.

Le saviez-vous ?

Patrick Baboumian, athlète vegan, a transporté en 2013 un poids de 560 kg pendant 28 secondes, établissant ainsi un record mondial.

Que mangent les sportifs vegan ?

Comme toute activité physique, le sport nous fait dépenser de l’énergie et fait travailler nos muscles. Faire du sport régulièrement augmente donc nos besoins en énergie et en protéines, mais aussi en certains nutriments. Pour peu que l’on ait une alimentation équilibrée, manger davantage suffira à combler tous ces besoins.

Lorsque la pratique sportive est intensive, il est conseillé d’avoir une consommation de protéines comprise entre 1,2 et 2 g/kg de poids corporel (Thomas DT & al., 2016). Cet apport sera là aussi assuré par une alimentation plus abondante, en veillant quand même à consommer plusieurs portions d’aliments riches en protéines chaque jour.

Il existe également des poudres de protéines végétales à base de chanvre, de soja, de pois ou de riz. Si vous souhaitez y avoir recours en complément de votre alimentation, demandez l’avis d’un professionnel de santé ainsi que de votre coach sportif si vous en avez un (ANSES, 2016).

Sport et véganisme font bon ménage

Les athlètes vegan ont souvent à cœur de promouvoir ce choix alimentaire. Beaucoup déclarent constater une amélioration de leur temps de récupération et de leurs performances. Toutefois, il n’y a pas de consensus scientifique sur les bénéfices de l’alimentation végétale concernant l’activité physique. Une chose est sûre : véganisme et performances sportives peuvent aller de pair, cela ne fait aucun doute.

Les sportifs amateurs peuvent tout à fait adopter une alimentation végétale sans être des experts en nutrition. Le marathonien et coach vegan Matt Frazier anime par exemple le site No Meat Athlète (en anglais), et dans son livre Se nourrir, marcher, courir vegan, il donne des clés pour mettre en place, en douceur et efficacement, de nouvelles habitudes pour, par exemple, commencer une activité sportive et devenir vegan.

Que ce soit en musculation ou en endurance, une alimentation 100% végétale est tout à fait compatible avec l’effort physique, qu’on se le dise !

À la rencontre d’athlètes vegan

Il existe de nombreux athlètes à la carrière internationale qui ont choisi de végétaliser entièrement leur alimentation, pour des raisons éthiques ou de santé.

Alex Morgan a été championne olympique de football en 2012 et championne du monde à deux reprises en 2015 et 2019. Elle a choisi d’adopter une alimentation vegan début 2018 et cela n’a pas affecté ses performances, c’est le moins qu’on puisse dire ! Elle a choisi de changer son alimentation grâce à son chien, car elle trouvait incohérent de prendre soin de lui tout en participant à la mort d’autres animaux.

Si vous croyez que les bodybuilders vegan n’existent pas, détrompez-vous ! Frank Medrano est une véritable star du « street workout » et du fitness et ses performances en impressionneront plus d’un. Patrik Baboumian, quant à lui, a établi un record mondial en 2015 (en soulevant un poids de 560 kg pendant 28 secondes) et il est considéré comme l’un des hommes les plus forts du monde.

Du côté du powerlifting, Angeline Berva est une figure de proue en France et au niveau international. Elle s’est tournée vers une alimentation vegan après avoir vu des vidéos d’enquête dans des abattoirs, et cela ne l’a pas empêchée d’être vice-championne du monde en 2019, bien au contraire !

Dans le monde du basketball, une tendance de fond semble s’être installée depuis plusieurs années : de plus en plus de joueurs se dirigent vers une alimentation vegan. C’est le cas notamment de Chris Paul et Kyrie Irving.

Les sports d’endurance comptent aussi un nombre d’athlètes vegan impressionnant : Fiona Oakes, Rich Roll et Scott Jurek sont parmi les plus connus. On peut aussi mentionner Catra Corbett, végétalienne depuis plus de 20 ans, qui est probablement la personne ayant parcouru la distance la plus importante en course à pied au monde. En 2011, elle a par exemple cumulé plus de 6 500 km, essentiellement en trail.

Plus largement, presque toutes les disciplines comptent un nombre croissant d’athlètes qui font le choix de ne plus manger d’animaux.

→ Conseil de documentaire pour aller plus loin :
Running for good, le combat de Fiona Oakes pour les animaux à travers le Marathon des sables

Pour aller plus loin

Partager :

Inscrivez-vous au

21 jours pour découvrir l’alimentation végétale En vous inscrivant au Veggie Challenge, vous recevrez chaque matin, pendant 21 jours, une lettre d’info dans votre boîte mail et bénéficierez de conseils pratiques, d’astuces et de recettes. Alors, vous êtes prêt(e) à vous engager dans un challenge qui aura un impact positif sur votre santé, les animaux et la planète ? Le Veggie Challenge, qu’est-ce que c’est ?