Poêlée d’aubergines aux PST

People 4
Difficulty Facile
Poêlée d'aubergines aux PST

Ingedients Les ingrédients

Préparation Préparation

Pour les réhydrater, mettre les PST dans un bol contenant de l’eau bouillante avec le bouillon en poudre et le miso ; les laisser tremper au moins un quart d’heure.

Pendant ce temps, couper tous les légumes en petits dés : oignon, patates, aubergine, courgettes et poivron.

Egoutter les protéines de soja à l’aide d’une passoire et bien les presser de façon à retirer le maximum de bouillon.

Dans une sauteuse, faire chauffer de l’huile et y faire griller les PST à feu moyen-fort, de façon à ce qu’elles prennent une couleur légèrement dorée. À ce moment, ajouter les oignons et couvrir en baissant le feu, de façon à les faire fondre. Quand ils sont bien tendres, ajouter le garam massala et la noix de muscade, mélanger puis ajouter la sauce worcester, laisser griller encore quelques secondes pour que tout soit bien imprégné des épices et de la sauce, puis réserver dans un bol.

Dans la sauteuse, remettre un peu d’huile et faire sauter les pommes de terre. Lorsqu’elles commencent à rôtir, c’est-à-dire lorsqu’elles commencent à prendre une couleur légèrement brune, ajouter l’aubergine, un peu de sel, le ras-el-hanout et le paprika, et couvrir à feu doux. Il faut bien mélanger régulièrement pour éviter que ça attache dans le fond. Quand l’aubergine commence à être tendre, ajouter les courgettes et le poivron, bien mélanger et laisser à couvert 5 min, puis ajouter les protéines de soja cuites avec l’oignon dans la sauteuse. Mélanger, couvrir à feu doux, et mélanger régulièrement pour éviter que ça attache.

Lorsque les patates sont fondantes, l’aubergine est bien cuite (on a du mal à la distinguer des pommes de terre, voire à la distinguer tout court), les courgettes cuites à point, et le poivron al dente. Si c’est plus fondant que ça, c’est aussi bon, et n’hésitez pas à adapter la cuisson à votre goût.

Trois ingrédients, à savoir les protéines de soja, les pommes de terre et l’aubergine, sont très gourmands en huile. Pour éviter d’en mettre trop et que le plat ne soit trop gras, je ne mets pas trop d’huile mais je remue souvent avec une spatule pour que ça n’attache pas dans le fond, et je mets le couvercle de la sauteuse pour que cela cuise à l’étouffée.

Une recette proposée par :

Veggie Mama

Découvrez d'autres recettes par thèmes

Ingedients Les ingrédients

Une recette proposée par :

Veggie Mama

Poêlée d'aubergines aux PST
Imprimer la recette

Découvrez d'autres recettes par thèmes

Préparation Préparation

Pour les réhydrater, mettre les PST dans un bol contenant de l’eau bouillante avec le bouillon en poudre et le miso ; les laisser tremper au moins un quart d’heure.

Pendant ce temps, couper tous les légumes en petits dés : oignon, patates, aubergine, courgettes et poivron.

Egoutter les protéines de soja à l’aide d’une passoire et bien les presser de façon à retirer le maximum de bouillon.

Dans une sauteuse, faire chauffer de l’huile et y faire griller les PST à feu moyen-fort, de façon à ce qu’elles prennent une couleur légèrement dorée. À ce moment, ajouter les oignons et couvrir en baissant le feu, de façon à les faire fondre. Quand ils sont bien tendres, ajouter le garam massala et la noix de muscade, mélanger puis ajouter la sauce worcester, laisser griller encore quelques secondes pour que tout soit bien imprégné des épices et de la sauce, puis réserver dans un bol.

Dans la sauteuse, remettre un peu d’huile et faire sauter les pommes de terre. Lorsqu’elles commencent à rôtir, c’est-à-dire lorsqu’elles commencent à prendre une couleur légèrement brune, ajouter l’aubergine, un peu de sel, le ras-el-hanout et le paprika, et couvrir à feu doux. Il faut bien mélanger régulièrement pour éviter que ça attache dans le fond. Quand l’aubergine commence à être tendre, ajouter les courgettes et le poivron, bien mélanger et laisser à couvert 5 min, puis ajouter les protéines de soja cuites avec l’oignon dans la sauteuse. Mélanger, couvrir à feu doux, et mélanger régulièrement pour éviter que ça attache.

Lorsque les patates sont fondantes, l’aubergine est bien cuite (on a du mal à la distinguer des pommes de terre, voire à la distinguer tout court), les courgettes cuites à point, et le poivron al dente. Si c’est plus fondant que ça, c’est aussi bon, et n’hésitez pas à adapter la cuisson à votre goût.

Trois ingrédients, à savoir les protéines de soja, les pommes de terre et l’aubergine, sont très gourmands en huile. Pour éviter d’en mettre trop et que le plat ne soit trop gras, je ne mets pas trop d’huile mais je remue souvent avec une spatule pour que ça n’attache pas dans le fond, et je mets le couvercle de la sauteuse pour que cela cuise à l’étouffée.

Cet article vous a plu ? Partagez-le :
Inscrivez-vous au Veggie Challenge

21 jours pour découvrir l'alimentation végétale

En vous inscrivant au Veggie Challenge, vous recevrez chaque matin, pendant 21 jours, une lettre d’info dans votre boîte mail et bénéficierez de conseils pratiques, d’astuces et de recettes. Alors, vous êtes prêt(e) à vous engager dans un challenge qui aura un impact positif sur votre santé, les animaux et la planète ?

Le Veggie Challenge, qu'est-ce que c'est ?