Couscous de Cheyma

People 8
Difficulty Intermédiaire
Temps de cuisson 1 h 20
Couscous de Cheyma

Ingedients Les ingrédients

Préparation Préparation

Préparation du bouillon et des légumes :

Couper l’oignon en dés.

Dans un couscoussier ou un faitout : couvrir le fond d’huile d’olive, ajouter les oignons et les épices, la tomate concentrée, laisser cuire jusqu’à ce que les oignons soient dorés. Attention, c’est très rapide, il faut mélanger en continu. Ajouter sel et poivre à votre convenance.

Puis ajouter les tomates pelées, les carottes, le navet, les pois chiches et les fèves (sauf s’ils sont déjà cuits ou en conserve). Faire revenir 1 minute et couvrir d’eau jusqu’en haut si c’est un faitout, à moitié si c’est un couscoussier.

Laisser cuire 1 h 20 à eau frémissante.

40 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter la citrouille.

15 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les courgettes.

Note de l’auteure : 

Si on utilise des merguez toutes prêtes, il faut les cuire à la fin, et non dans le bouillon. Si on fait un seitan maison, on peut le cuire en même temps, mais très bien filmé, et le laisser cuire 1 h et pas 1 h 20.

Préparation de la semoule :

La cuisson de la semoule est un tout petit peu technique, mais il ne faut pas se laisser intimider, tout est juste affaire de timing !

Dans un saladier, mettre la semoule, la moitié de l’huile d’olive, du sel et du poivre à votre convenance et couvrir d’un demi-litre d’eau froide. Mélanger rapidement après avoir mis l’eau (sinon les grains se collent) en séparant bien les grains (une bonne technique est de frotter la semoule entre les paumes de la main). Laisser gonfler une heure au moins.

Lorsque tous les ingrédients du bouillon sont prêts et que vous avez ajouté l’eau, placer la partie haute du couscoussier par dessus et couvrir. Si vous n’avez pas de couscoussier, vous pouvez cuire la semoule au bain-marie.

Au bout de 20 minutes, sortir la semoule, ajouter le reste de l’huile d’olive, le safran ou le curcuma (très peu, c’est juste pour colorer), mélanger rapidement (cette fois avec un ustensile : c’est chaud !). Vérifier si la semoule est assez salée et ajuster.

Remettre sur le feu pour terminer la cuisson : contrôler toutes les 20 minutes à peu près.

Si la semoule a été bien mélangée, les grains seront bien cuits et ne colleront pas. Ils doivent être tendres, mais pas en bouillie.

Pour le service :

Mettre trois louches du bouillon sur la semoule pour la colorer et la rendre bien juteuse, mélanger puis servir dans les assiettes.

Diviser les légumes en portions égales et ajouter les merguez ou tout autre choix de simili-carne.

Arroser chaque assiette d’une louche du bouillon. S’il reste du bouillon, le servir dans un petit saladier pour les personnes qui préfèrent le couscous avec beaucoup de sauce.

Pour chaque personne, il est possible de servir une coupelle de harissa forte allongée à l’eau. Les pois chiches et les fèves peuvent être servis directement à l’assiette ou dans une coupelle à part.

Déguster !

 

Note de l’équipe L214 :

Cheyma, créatrice du concept store Aujourd’hui Demain, nous partage ici les secrets de la recette traditionnelle du couscous de sa mère. Il a été servi lors d’un « brunch des familles » centré sur la cuisine orientale en mai 2018.

Une recette proposée par :

Aujourd'hui Demain

Restaurant et concept store végane 42 rue du Chemin Vert 75011 Paris Signataire de la charte VegOresto

Découvrez d'autres recettes par thèmes

Ingedients Les ingrédients

Une recette proposée par :

Aujourd'hui Demain

Restaurant et concept store végane 42 rue du Chemin Vert 75011 Paris Signataire de la charte VegOresto

Préparation Préparation

Préparation du bouillon et des légumes :

Couper l’oignon en dés.

Dans un couscoussier ou un faitout : couvrir le fond d’huile d’olive, ajouter les oignons et les épices, la tomate concentrée, laisser cuire jusqu’à ce que les oignons soient dorés. Attention, c’est très rapide, il faut mélanger en continu. Ajouter sel et poivre à votre convenance.

Puis ajouter les tomates pelées, les carottes, le navet, les pois chiches et les fèves (sauf s’ils sont déjà cuits ou en conserve). Faire revenir 1 minute et couvrir d’eau jusqu’en haut si c’est un faitout, à moitié si c’est un couscoussier.

Laisser cuire 1 h 20 à eau frémissante.

40 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter la citrouille.

15 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les courgettes.

Note de l’auteure : 

Si on utilise des merguez toutes prêtes, il faut les cuire à la fin, et non dans le bouillon. Si on fait un seitan maison, on peut le cuire en même temps, mais très bien filmé, et le laisser cuire 1 h et pas 1 h 20.

Préparation de la semoule :

La cuisson de la semoule est un tout petit peu technique, mais il ne faut pas se laisser intimider, tout est juste affaire de timing !

Dans un saladier, mettre la semoule, la moitié de l’huile d’olive, du sel et du poivre à votre convenance et couvrir d’un demi-litre d’eau froide. Mélanger rapidement après avoir mis l’eau (sinon les grains se collent) en séparant bien les grains (une bonne technique est de frotter la semoule entre les paumes de la main). Laisser gonfler une heure au moins.

Lorsque tous les ingrédients du bouillon sont prêts et que vous avez ajouté l’eau, placer la partie haute du couscoussier par dessus et couvrir. Si vous n’avez pas de couscoussier, vous pouvez cuire la semoule au bain-marie.

Au bout de 20 minutes, sortir la semoule, ajouter le reste de l’huile d’olive, le safran ou le curcuma (très peu, c’est juste pour colorer), mélanger rapidement (cette fois avec un ustensile : c’est chaud !). Vérifier si la semoule est assez salée et ajuster.

Remettre sur le feu pour terminer la cuisson : contrôler toutes les 20 minutes à peu près.

Si la semoule a été bien mélangée, les grains seront bien cuits et ne colleront pas. Ils doivent être tendres, mais pas en bouillie.

Pour le service :

Mettre trois louches du bouillon sur la semoule pour la colorer et la rendre bien juteuse, mélanger puis servir dans les assiettes.

Diviser les légumes en portions égales et ajouter les merguez ou tout autre choix de simili-carne.

Arroser chaque assiette d’une louche du bouillon. S’il reste du bouillon, le servir dans un petit saladier pour les personnes qui préfèrent le couscous avec beaucoup de sauce.

Pour chaque personne, il est possible de servir une coupelle de harissa forte allongée à l’eau. Les pois chiches et les fèves peuvent être servis directement à l’assiette ou dans une coupelle à part.

Déguster !

 

Note de l’équipe L214 :

Cheyma, créatrice du concept store Aujourd’hui Demain, nous partage ici les secrets de la recette traditionnelle du couscous de sa mère. Il a été servi lors d’un « brunch des familles » centré sur la cuisine orientale en mai 2018.

Veggie Challenge

En vous inscrivant au Veggie Challenge, vous recevrez chaque matin, pendant 21 jours, une lettre d’info dans votre boîte mail et bénéficierez de conseils pratiques, d’astuces et de recettes. Alors, vous êtes prêt(e) à vous engager dans un challenge qui aura un impact positif sur votre santé, les animaux et la planète ?

Le Veggie Challenge, qu'est-ce que c'est ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le :